Télétravail et la cybersécurité dans l’entreprise

Le télétravail est devenu très populaire ces dernières années. Bien sûr, la raison principale est la pandémie de coronavirus. Même si nos vies ont été gravement affectées, cela a montré à nous tous que le télétravail est possible dans certains cas et que la plupart du temps, c’est bien. Pas seulement pour les employés mais aussi pour les employeurs. Il a augmenté la créativité et la qualité, tout en réduisant le coût pour les entreprises. Cependant, en raison de la généralisation des modèles de télétravail, les cyberattaques et les cybermenaces ont commencé à être plus fréquentes que jamais. Mais quelles sont ces menaces et est ce que le télétravail présente-t-il des vulnérabilités? Dans cet article, nous examinerons les menaces et les vulnérabilités possibles que le télétravail peut apporter à votre entreprise.


Vulnérabilités du télétravail

La raison principale des vulnérabilités que le télétravail peut apporter à votre entreprise est souvent le manque de formation en cybersécurité du personnel et parfois, la sous-estimation du risque par l‘employeur. Cependant, vous pouvez les réduire en suivant une formation appropriée. De plus, vous pouvez réduire le rayon d’explosion des cyberattaques lorsque vous êtes bien conscient des vulnérabilités.

  • Accès via des réseaux Wi-Fi non sécurisés

Lorsqu’un employé se connecte à son réseau sans fil personnel ou utilise un réseau Wi-Fi public non sécurisé pour accéder aux comptes de son entreprise, il est possible que les mauvais acteurs à proximité peuvent simplement écouter sa connexion et capturer des données sensibles (réaliser une attaque MITM). Dans ce cas, le matériel transféré en texte clair sans cryptage peut être intercepté et dérobé par des cybercriminels. Par conséquent, si vos employés n’utilisent une connexion VPN propre à votre entreprise, ils ne devraient pas être autorisés à se connecter à des réseaux Wi-Fi inconnus.

  • Mots de passe faibles

Lorsque les employés sécurisent leurs comptes avec des mots de passe faibles, même si l’entreprise utilise des VPN, des pare-feu et d’autres mesures de cybersécurité, il lui sera difficile de protéger l’intégralité de son réseau. Cette vulnérabilité humaine est plus facile à exploiter que d’essayer de contourner une solution de sécurité complexe, c’est pourquoi les cybercriminels essaieront de compromettre les mots de passe afin d’accéder aux données sensibles. La réutilisation des mots de passe est une autre pratique dangereuse courante bien connue par les cybercriminels. Une fois qu’ils ont déchiffré le mot de passe d’un compte, ils essaieront d’accéder à d’autres comptes en utilisant le même mot de passe. Les employés qui utilisent les mêmes mots de passe, en particulier sur des comptes personnels et professionnels, sont plus susceptibles d’être victimes d’une cyberattaque.

  • Utilisation de appareils personnels

La plupart des gens téléchargent de nombreux types d’informations et de fichiers sur leurs appareils personnels. Si un employé ne parvient pas à faire la distinction entre les données importantes de l’entreprise et les données utilisées à des fins personnelles, la sécurité de votre réseau peut être compromise. Il est également possible que son ordinateur ou son smartphone soient infectés. Les virus peuvent être alors transmis sur le réseau de votre entreprise. Des limites d’utilisation strictes peuvent aider à réduire le risque d’envahissement des réseaux d’entreprise par des logiciels malveillants. Par conséquent, si vous autorisez vos employés à utiliser leurs propres appareils sans supervision, il est possible que certaines des applications personnelles qu’ils utilisent ne répondent pas aux normes de sécurité de votre entreprise. Tout de même, dans le cas qu’un compte personnel soit piraté, les données d’entreprise et les informations privées peuvent être exposées.


Menaces du télétravail pour les entreprises

Maintenant que nous avons brièvement expliqué les vulnérabilités du télétravail, nous pouvons parler des menaces qu’il comporte. En raison des différents modèles, des nombreux variantes de problèmes de cybersécurité apparaissent. Les entreprises doivent toujours envisager le pire lorsqu’il s’agit de la protection de leurs données confidentielles et sécuriser leur réseau en permanence. Voici donc les menaces que le télétravail peut apporter.

  • Hameçonnage (phishing)

Les stratagèmes d’hameçonnage impliquent que quelqu’un se fait passer pour une source légitime (généralement par e-mail) afin d’inciter sa victime à fournir des identifiants de connexion ou des informations privilégiées, qui peuvent ensuite être utilisées pour accéder à des données sensibles, voler des informations confidentielles, commettre un vol d’identité, etc. Les e-mails d’hameçonnage ont progressé au point qu’il devient de plus en plus difficile pour les employés de les détecter et en particulier lorsqu’ils dépassent les filtres anti-spam et arrivent dans la boîte de réception principale d’un employé.

  • Rançongiciels (ransomwares)

Un rançongiciel est une sorte de logiciel qui interdit ou restreint l’accès des utilisateurs à leur ordinateur en verrouillant l’écran ou en chiffrant leurs fichiers jusqu’au paiement d’une rançon. Ils sont souvent destinés à se propager sur un réseau et à cibler des bases de données et des serveurs de fichiers, mettant ainsi toute une entreprise en danger. Il s’agit d’un problème croissant qui rapporte des milliards de dollars aux cybercriminels tout en causant des dommages et des coûts considérables aux entreprises et aux agences gouvernementales. Avec le développement du télétravail des attaques de rançongiciels sont devenues de plus en plus fréquentes. Ils sont devenus alors, une véritable industrie cybercriminelle rentable.

  • 0-Day

L’expression 0-day fait référence aux failles de sécurité nouvellement découvertes que les malveillants peuvent exploiter pour attaquer le réseau de votre entreprise. Cette expression fait allusion au fait que le développeur n’a découvert que récemment cette faille de sécurité, ce qui lui laisse zéro jours pour la réparer. Ceci veut dire qu’une telle attaque peut se produire lorsque les malveillants peuvent profiter d’une faille de sécurité avant que les ingénieurs travaillant chez le développeur, n’aient la possibilité de la corriger. Ce type des vulnérabilités est difficile à identifier car elles peuvent prendre de nombreuses formes différentes, telles que le chiffrement de données manquant, les autorisations manquantes, les algorithmes défectueux, les failles, les problèmes de sécurité des mots de passe, etc. En raison de la nature de ces vulnérabilités, des informations complètes sur les exploits 0-day ne sont disponibles qu’après la découverte de l’exploit.


  • Conclusion

Les modèles de travail à distance ou hybrides sont devenus une partie importante de nos vies, tout comme les cybermenaces. C’est pourquoi une entreprise ne doit jamais sous-estimer les risques liés au travail à distance en matière de cybermenaces. Comprendre l’importance de la cybersécurité est crucial dans notre monde moderne car il évolue et se développent chaque jour.  Afin mieux protéger les données confidentielles de votre entreprise et fournir un accès en ligne sécurisé à vos employés, vous devez envisager de mettre en œuvre des solutions de cybersécurité et comprendre les cybermenaces que le télétravail peut entraîner.

Laisser un commentaire

Retour en haut